L’olivier & La Grèce

L’olivier & l’huile d’olive. Fruit sacré de l’Antiquité grecque, élixir des dieux et des hommes. Aucun pays n’aura vénéré l’olivier autant que la Grèce, sa patrie. Le premier olivier planté par Athéna sur le rocher de l’Acropole et la branche d’olivier sauvage offerte par Héraclès à Olympie pour couronner les athlètes sont des mythes constitutifs de l’âme grecque.

Dans le monde grec, l’olivier et l’huile d’olive sont associés aux dieux et aux héros de l’antiquité, ils s’enracinent dans les traditions populaires et la culture hellénique, ils laissent leur marque sur la conscience et l’identité des gens. Au cours des siècles, ces cadeaux des dieux sont devenus les symboles de valeurs éternelles, les gardiens d’une tradition qui s’étendra bien au-delà des frontières de la Grèce, sur toutes les côtes de la Méditerranée, puis dans le monde entier.