fbpx

Le Concours

ATHENA Concours International d'Huile d'Olive

Pourquoi a Kavala?

La culture de l’olivier dans la région de Kavala a toujours existé.

La culture de l’olivier dans la région de Kavala a toujours existé. La ville, qui est en même temps la capitale de la division préfectorale du même nom, est située dans le nord de la Grèce et appartient administrativement à la région de la Macédoine orientale et Thrace. Marquée par la forteresse historique qui domine son sommet, elle est construite en amphithéâtre le long de la mer et a toujours été un carrefour important entre l’Occident et de l’Orient, unissant de diverses manières différents peuples, religions et cultures.

Des références dans l’Odyssée attestent de la culture de l’olivier depuis les années homériques. L’une des découvertes les plus frappantes de l’utilisation de l’olive pour la production d’huile d’olive il y a environ deux millénaires, est une ferme découverte dans le village d’Argilos (municipalité de Pangaio), près du site archéologique d’Amphipolis, où on a trouvé un pressoir à olives complet, avec équipements et mécanismes (cuve en pierre – trapetum, plinthes en argile avec noyaux oléagineux, etc.). Les archéologues datent cette ce pressoir à olives du 1er siècle de notre ère, tandis que son importance historique est telle qu’une copie fidèle de celui-ci a été construite et est exposée au musée de l’olive de Sparte. En outre, Athénée de Naucratis, érudit et grammairien grec, mais aussi botaniste, gastronome et diététicien (fin du IIe - début du IIIe siècle après JC), dont l’œuvre principale est « Les Deipnosophistes », qu’on peut traduire par « le banquet des sophistes » ou encore « le banquet des savants », a mentionné cette cette région comme étant importante pour la culture de l’olivier, de la vigne et de la figue.

Why here?
Why here?

Cependant, au fil des siècles, la culture de l’olivier dans la région de Kavala s’est estompée en raison de catastrophes, de guerres ou simplement à cause de l’urbanisation. Peu à peu, la région s’est concentrée sur des cultures plus rentables économiquement, comme les céréales et le tabac. Ses habitants ont ainsi fait un usage plus efficace de l’immense zone fertile qui entoure la ville. En fait, elle avait déjà été décrite par l’historien grec Plutarque comme « un beau et riche pays » et par le géographe et historien grec Strabon, comme « excellent et fructueux » (tous deux au 1er siècle après JC).

D’autre part, grâce à son port, Kavala s’est également développé en plaque tournante pour le transport de produits vers et depuis tous les pays du Nord. Par conséquent, la région est devenue un important centre de transit commercial pour tous les pays méditerranéens. Ainsi, aux XVIIIe et XIXe siècles, Kavala fut l’un des plus grands centres financiers internationaux de la région au sens large. Parmi ses produits figuraient l’or, dû à ses mines, et le tabac, identifié à son histoire, tant en termes de production et de transformation que de commerce. De nos jours, en effet, les magnifiques bâtiments architecturaux des fabriques et entrepôts de tabac dominent la ville, témoignant de sa relation historique avec le produit en question. Ils fonctionnent désormais comme musées ou centres culturels et éducatifs ou encore hébergent des services publics.

L'olive de Kavala

L’oliveraie de la région de Kavala, avec deux millions d’oliviers et 3.000 héctares de d’oliviers, concerne trois zones, les principales étant celles de la municipalité de Pangaio, de la municipalité de l’île de Thassos et, dans une plus petite mesure, les municipalités de Nestos et de Kavala elle-même.

 

Avec une riche histoire oléicole, la municipalité de Pangaio fait un retour en force à la culture de l’olivier ces 15 dernières années, avec des résultats impressionnants. Elle est considérée comme la plus importante région oléicole émergente de Grèce, prometteuse pour la qualité de son huile d’olive. Son oliveraie, comme l’oliveraie continentale de la région de Kavala en général, commence presque au bord de la mer et s’étend le long des pentes du mont Pangaio, jusqu’à 550 mètres. Elle est réputée pour la composition parfaite de ses sols, tirant avantage d’un terroir unique avec un climat méditerranéen, aux influences continentales, tout en profitant des vents marins bénéfiques, qui prédominent sur les vents froids du nord et calment les chaleurs estivales. Autrement dit, des conditions qui ont un effet favorable sur la protection de l’olive contre les maladies et qui contribuent à sa bonne maturation.

Thassos d’autre part, île verte et magnifique, fait partie de ces lieux qui ont la chance d’être identifiés de manière unique avec l’olivier. La variété d’olive locale porte son nom (Thassos ou Dopia Thassos ou Thassitiki ou Throumba Thassou) est en monoculture dans toute l’île, offrant à la fois olives de table et olives pour la production d’huile d’olive.

Why here?
Why here?

En ce qui concerne les variétés d’olives cultivées dans la région au sens large, les plus usitées sont la Chalkidiki et de Thassos, tandis que la Megaritiki (originaire du sud de la Grèce) couvre 10% de la surface. Dans une moindre mesure, existent aussi diverses autres variétés. Dans tous les cas, la reine du nord grec est la variété Chalkidiki aux fruits impressionnants, dont la destination principale est de la consommer comme un fruit (olive de table) et qui a également une carrière remarquable à Kavala.

Ces dernières années, cependant, la Chalkidiki a également ouvert la voie à la production d’huile d’olive, en raison de sa forte personnalité gustative et de ses importantes propriétés protectrices pour la santé. Avec un fruité intense, un fort piquant et une présence équilibrée d’amertume, ses huiles d’olive possèdent une complexité remarquable : on dénote des caractéristiques gustatives d’amande verte, de feuilles d’olivier, de figuier, de tomate et d’herbes fraîches.

En ce qui concerne les huiles d’olive de la variété Thassos, elles se distinguent par leur douceur et leur équilibre, avec une intensité en bouche assez modérée, presque douce, au goût d’épices amères et aux arômes de pomme rouge, de camomille, de fleurs séchées et de poivron rouge.

Enfin, la variété Megaritiki, est connue pour ses huiles tout en douceur, aromatiques et harmonieuses, avec une saveur qui s’exprime en arômes de fruits des bois, de feuilles vertes et de noisette.

athena olive oil competition logo
athiocc logo

Concours
International
d'Huile d'Olive

VINETUM EVENT MANAGEMENT
+30 210 766 0560

Created by all-restaurants | Powered by DataQube